Trouvez Votre Détaillant Local »

Canada -> Designers et architectes -> Conseils en matière de peinture d'intérieur : résolution des problèmes de peinture courants

Conseils en matière de peinture d'intérieur : résolution des problèmes de peinture courants

Envoyer à un ami Ajouter aux favoris Imprimer

La plupart des problèmes et des erreurs de peinture d'intérieur peuvent être corrigés. Vous trouverez ci-dessous des solutions aux problèmes de peinture les plus courants.

(Remarque : Photos fournies par le Rohm & Hass Paint Quality Institute et le Paint Quality Institute)

Obtenir des conseils pour résoudre les problèmes de peinture d'extérieur courants.

 
Cloquage de la peinture

Des bulles ressemblant à des cloques se forment parfois sur le feuil de peinture, résultant d'une perte d'adhérence localisée et du décollement du feuil de peinture de la surface sous-jacente.

Pour en savoir plus sur le cloquage de la peinture
 
 
Blocage, ou adhérence accidentelle de la peinture

Le blocage survient lorsque deux surfaces peintes pressées l'une contre l'autre adhèrent accidentellement (par exemple, une porte adhérant au montant).

Pour en savoir plus sur le blocage de la peinture
 
 
Lustrage de la peinture

Le lustrage se produit lorsque le lustre ou l'éclat du feuil de peinture augmente après que la surface a été frottée ou brossée.

Pour en savoir plus sur le lustrage de la peinture
 
 
Usure du calfeutrage sur le pourtour de la fenêtre Calfeutrage inadéquat

Le calfeutrage peut perdre son adhérence et sa flexibilité initiales, risquant ainsi de se fissurer ou de décoller de la surface.

Pour en savoir plus sur le problème de calfeutrage
 
 
Craquelage ou écaillage de la peinture Craquelage ou écaillage de la peinture

En raison de son vieillissement, la peinture sèche peut parfois craqueler ou s'écailler sur au moins une couche et subir une dégradation complète.

Pour en savoir plus sur le craquelage ou l'écaillage de la peinture
 
 
Moussage ou formation de cratères

Le moussage et la formation de cratères se produisent lorsque des bulles se forment durant l'application de la peinture. L'éclatement des bulles pendant l'application et le séchage provoque de petites dépressions concaves (cratères).

Pour en savoir plus sur la formation de cratères
 
 
Marques de reprise de peinture

Les marques de reprise provoquent l'apparition d'une couleur plus dense ou d'un lustre plus élevé aux endroits où se chevauchent les couches humides et sèches de peinture pendant l'application.

Pour en savoir plus sur les marques de reprise
 
 
Moisissure sur les surfaces peintes

Apparition de taches ou de zones noires, grises ou brunes sur le feuil de peinture ou le bourrelet de mastic.

Pour en savoir plus sur la moisissure sur les murs
 
 
Crevasses sur une surface peinte en bleue. Crevasses dans la peinture

Des fissures profondes et irrégulières ressemblant à de la boue séchée se forment sur le feuil sec de la peinture.

Pour en savoir plus sur les crevasses dans la peinture
 
 
Inégalité de la peinture causée par l'effet d'encadrement ou « marque de découpage » L'effet d'encadrement ou marque de découpage sur une cloison sèche

L'effet d'encadrement ou « marque de découpage » se traduit par des inégalités dans la couleur aux endroits où du découpage a été effectué.

Pour en savoir plus sur les marques de découpage sur le calfeutrage
 
 
Surface de peinture striée résultant de mauvaises propriétés de fluidité et d'étalement. Mauvaises propriétés de fluidité et d'étalement

Les mauvaises propriétés de fluidité et d'étalement se produisent lorsque la peinture ne sèche pas en un fini uniforme, laissant des marques de pinceau ou de rouleau.

Pour en savoir plus sur les mauvaises propriétés de fluidité et d'étalement
 
 
Murs peints avec une peinture recouvrant bien et l'autre mal Mauvais pouvoir couvrant

Le mauvais pouvoir couvrant est l'incapacité de la peinture sèche à couvrir ou à « cacher » les taches ou la couleur qui a été appliquée précédemment sur la surface sous-jacente.

Pour en savoir plus sur la mauvais pouvoir couvrant
 
 
Faible résistance de la peinture à l'empreinte

La faible résistance à l'empreinte est la tendance d'un feuil de peinture à prendre l'empreinte d'un objet déposé sur celui-ci (par exemple, assiettes ou autres objets).

Pour en savoir plus sur la faible résistance à l'empreinte
 
 
Résistance normale et faible résistance au frottage d'une surface peinte. Faible résistance de la peinture au frottage

La faible résistance au frottage se remarque à l'usure ou au décollement du feuil de peinture lorsque la surface est frottée avec une brosse, une éponge ou un chiffon.

Pour en savoir plus sur la faible résistance au frottage
 
 
Mur peint en bleu présentant des inégalités de lustre Inégalité du lustre de la peinture (« embu »)

L'inégalité du lustre (aussi appelé embu) provoque des taches brillantes ou mates visibles sur une surface peinte.

Pour en savoir plus sur l'inégalité du lustre
 
 
Traces de crayon de cire sur une surface peinte Faible résistance de la peinture aux taches

La peinture ne résiste pas aux taches et absorbe la saleté

Pour en savoir plus sur la faible résistance aux taches
 
 
Exemple de coulures Coulure de peinture

La coulure est un « écoulement » vers le bas du feuil de peinture immédiatement après l'application, donnant lieu à un fini inégal.

Pour en savoir plus sur la coulure de peinture
 
 
Lixiviation des surfactants à la surface de la peinture Lixiviation des surfactants

La lixiviation des surfactants apparaît sous forme de taches ou zones beiges ou brunes sur la surface peinte, parfois lustrées, savonneuses ou collantes.

Pour en savoir plus sur la lixiviation des surfactants
 
 
Ridement de la peinture Ridement de la peinture

La peinture qui est en train de durcir forme une sorte de « peau ridée » donnant à la surface une apparence rugueuse et plissée.

Pour en savoir plus sur le ridement
 
Haut de la page