Accents audacieux et espaces de vie luxueux et conviviaux voilà ce qui est au cœur des projets résidentiels et commerciaux que Brian Gluckstein crée tous les jours. Son entreprise en plein essor comprend un cabinet de design d’intérieur, un studio de création de produits et un service médias.

Siège social : Toronto. Plus d'info sur Gluckstein Design et @BrianGluckstein

L’éclairage, la couleur et le confort sont les trois éléments clés du processus de décoration d’un espace. Nous nous entretenons avec Brian Gluckstein, directeur de Gluckstein Design Planning.

Quel est votre principe en décoration?

Brian :  L’élément clé de la décoration d’intérieur est le confort. Je tiens à ce que mon client se sente bien dans son espace. Mais sa demeure réaménagée doit aussi le transformer. Il doit vouloir recevoir davantage pour profiter pleinement de sa maison. C’est ce que nos clients nous disent, que leur maison a changé leur façon de vivre.

À quel point est-il important pour vous de créer des solutions sur mesure pour vos clients?

Brian : Notre objectif est de créer des espaces uniques et, pour ce faire, nous devons travailler avec des artistes et des artisans hors pair. Créer des meubles magnifiques et des textiles incomparables, acheter des pièces d’une autre époque… c’est ça composer des espaces uniques et conçus sur mesure pour chacun de mes clients. En fait, nos clients s’attendent à ce que nous répondions à leurs goûts et préférences et nous devons tout faire pour les satisfaire.



« LA COULEUR EST PROBABLEMENT L’ÉLÉMENT LE PLUS IMPORTANT DE NOS PROJETS. »

 - Brian Gluckstein
     Directeur, Brian Gluckstein




Cherry Blossom, un mobile en laiton de 12 m composé de plus de 4 000 fleurs métalliques, se déploie en cascade au centre d’un escalier en spirale à l’édition 2019 de la Kips Bay Decorators Show House de New York.

Qu’est-ce qui vous a motivé à aller au-delà de la décoration d’intérieur pour créer vos propres produits et articles d’intérieur?

Brian : Lorsque j'ai fondé Gluckstein Home qui est une gamme de produits d’ameublement, je répondais en fait aux consommateurs qui me suivent dans les magazines ou à la télévision – je présente une émission au Canada depuis des dizaines d’années – et voulaient savoir où ils pouvaient se procurer ce que je leur montrais : objet, meuble, literie. J’ai donc décidé de créer une gamme accessible qui représente ma perspective sur la décoration d’intérieur, mais à un prix raisonnable.

Quelle est l’importance du rôle de la couleur et comment composez-vous la palette qui habillera votre projet?

Brian : La couleur est probablement l’élément le plus important de nos projets. Nous composons des palettes en fonction des régions où nous travaillons, dans le Sud ou le Nord. La palette pour un projet à Aspen ne ressemblera pas à celle d’un projet pour Palm Beach, ou pour Toronto ou pour le sud de la France. La couleur de nos peintures ou de nos textiles aura aussi un impact. Nos espaces sont véritablement créés en fonction de la couleur. À Palm Beach, en Floride, notre palette est plus rafraîchissante, alors que dans le Nord-Est, elle sera plus neutre et peut-être plus foncée.


Brian Gluckstein
Vitrine des designers

Voyez comment le luxe et la convivialité vont main dans la main dans un éventail d’espaces de vie créés par le célèbre designer canadien Brian Gluckstein.

Toutes les photos de la série Point de vue du designer sont fournies par les designers d’intérieur en vedette. Vous trouverez les couleurs de peinture comme celles illustrées ici chez
votre détaillant Benjamin Moore.


À quel point les préférences d’un client en matière de couleur influent-elles sur la composition de votre palette?

Brian : Je regarde souvent la manière dont mes clients s’habillent. Si un client affiche toujours des teintes neutres, je créerai une palette qui différera de celle d’un client qui porte des motifs ou de la couleur. Je m’inspire de mon client, puis je construis son projet en conséquence. Si un client veut des couleurs vives, il doit vouloir les habiter, les porter, en être un fier représentant. Si un client préfère les neutres, ma palette sera plus naturelle. L’architecture et la couleur vont main dans la main.

Avez-vous une couleur Benjamin Moore qui vous attire en particulier?

Brian : Il n’y en a pas qu’une seule. Il existe tellement de blancs, le choix dépend de ce que projette la maison : un bleu ou une teinte neutre. Il y a probablement une section de l’éventail que j’utilise tout le temps, mais pas une seule couleur. Chaque année, nous décorons une maison-témoin au Canada et il semble que je choisis toujours Gris Clair, Je ne sais pas pourquoi et je ne fais pas exprès. Chaque fois que je la choisis, mon équipe me fait remarquer que je l’utilise souvent. C’est donc une de mes couleurs de prédilection, mais j’en ai tellement. Je crois que j’utilise régulièrement 20 ou 30 pages de couleurs de l’éventail.

Vous avez été invité à participer au projet Kips Bay Decorator Show House de 2019 à New York. Cette expérience s’est-elle avérée gratifiante?

Brian : Être invité à participer à ce projet, c’est comme remporter l’oscar du design d’intérieur. Cet organisme de bienfaisance est très important. Au Canada, je suis associé à un organisme semblable, le Children's Aid Foundation, une fondation de l’aide à l’enfance qui vient aussi en aide aux jeunes. L’autre aspect intéressant, c’est la possibilité de collaborer avec d’autres designers. Vous travaillez avec 23 autres cabinets et entrepreneurs et tissez des liens d’amitié. C’est comme un camp de vacances : tous ensemble, nous vivons les mêmes expériences et nous entraidons.




Élégant salon avec bougeoirs muraux, deux sofas assortis de couleur gris pâle et bibliothèques encastrées de chaque côté d’une cheminée grise.

Y a-t-il une personne que vous admirez le plus pour sa contribution au monde du design?

Brian : Il y en a quelques-uns que j’admire vraiment. Jean-Michel Frank a créé de magnifiques décors et meubles modernes au début du siècle dernier et nous avons la chance d’utiliser certaines de ses propres créations dans quelques-uns de nos projets. Je m’inspire de John Saladino pour la couleur. C’est un maître qui combine des éléments architecturaux fabuleux, une palette de couleurs magnifique par le biais de la peinture et des tissus, de même que les antiquités et les meubles. Les deux designers sont très différents –Jean-Michel Frank préconisait les teintes neutres, alors que John Saladino était un maître de la couleur.

À quel moment la technologie prend-elle trop de place dans une maison?

Brian : Je pense que nous arrivons au stade où la technologie prend trop de place. Je n’ai pas besoin d’une application pour ouvrir un robinet. Je préfère appuyer sur un interrupteur pour allumer ou bien tourner le robinet de la douche quand je dois l’utiliser. Je n’ai pas besoin de la faire fonctionner pendant mon trajet de retour à la maison. La technologie évolue tellement rapidement qu’il est préférable de l’utiliser avec modération. La technologie doit vous faciliter la vie et non vous importuner.

Vous en voulex davantage? Obtenez des conseils en matière de design de Brian Gluckstein dans Idées de décors pour la chambre à coucher.



Benjamin Moore PDV du designer

PDV du designer

Vous trouverez des entrevues vidéo, des conseils et de l’inspiration de chefs de file du design d’intérieur.

EN SAVOIR PLUS
Des feuillets de couleurs de Benjamin Moore

Feuillets de couleurs

Commandez gratuitement des feuillets de couleurs dans trois formats différents.

EN SAVOIR PLUS