COMMENT ESTIMER LES COÛTS D’UN PROJET DE PEINTURE DE LA BONNE FAÇON

Le processus peut sembler ardu, et vous n'avez même pas encore entamer les travaux, mais le fait de savoir comment estimer les coûts d'un projet de peinture avec exactitude de façon à tenir compte de l'ensemble des frais peut faire la différence entre atteindre le seuil de rentabilité et faire de bonnes affaires.

Entrepreneurs en peinture passant en revue un devis.
Demandez à cinq entrepreneurs d'estimer les coûts d'un projet de peinture et vous obtiendrez vraisemblablement cinq réponses très différentes. Certains utilisent un tarif de base approximatif de 1,50 $ ou 2 $ par pied carré, d'autres multiplient par 4 ou 6 les coûts de la peinture, d'autres encore évaluent le temps requis pour effectuer le projet et l'ajoute à une estimation des matériaux requis. Enfin, d'autres peuvent décider de proposer la meilleure offre pour défier toute concurrence. Chacune de ces méthodes donnera parfois de bons résultats, mais si vous voulez stimuler la croissance de votre entreprise en proposant un service fiable et à prix raisonnable à vos clients qui, grâce au bouche-à-oreille, vous font de la publicité gratuite, il est payant d'être aussi précis que possible dans l'estimation d'un projet de peinture.

« J'ai vu des entrepreneurs prendre seulement les mesures d'un plancher et estimer que le projet revenait à 500 $, explique Tony Severino, propriétaire de Professional Painters à LaGrange, en Illinois. De mon côté, je mesure toujours tous les murs ainsi que le plafond à peindre. La différence entre un plafond de 2,4 m (8 pi) et de 3,1 m ou de 3,7 m (10 ou 12 pi) correspond à plusieurs mètres carrés supplémentaires de murs à peindre par pièce - multipliés par le nombre de pièces pour lesquelles vous avez fait le même calcul erroné. Vous pouvez perdre beaucoup d'argent en procédant de cette façon. »

Une estimation soigneuse peut prendre plus de temps, mais en plus de vous aider à être plus rentable, elle vous permettra de paraître plus professionnel aux yeux des clients potentiels et d'obtenir les contrats qui conviennent le mieux à votre entreprise. En effet, mieux vaut perdre un contrat parce que quelqu'un d'autre a fait une meilleure offre que de le décrocher en étant le plus bas soumissionnaire - et donc accepter de perdre de l'argent. Voici comment estimer correctement les coûts d'un projet de peinture.

Calculez les coûts du matériel de peinture

La première variable à prendre en compte pour déterminer le prix d'un projet de peinture est la quantité de peinture qu'il faudra. Pourtant, même ce calcul de base nécessite une certaine réflexion :

  • Est-ce un projet d'intérieur ou d'extérieur? Les surfaces intérieures nécessitent habituellement davantage de peinture.
  • S'agit-il d'une construction neuve ou d'un rafraîchissement de peinture? Il faudra plus de peinture et de mastic de calfeutrage pour recouvrir les cloisons sèches non peintes d'une nouvelle maison.
  • Votre surface en mètres carrés représente-t-elle la mesure véritable de vos murs à peindre ou simplement celle du plancher d'une pièce à quatre murs?

Évaluez la portée de votre projet avec soin

Évitez de vous fier au nombre de mètres carrés estimés par votre client potentiel. Même s'il peut s'agir de chiffres exacts, profitez de l'occasion pour faire valoir votre professionnalisme exemplaire et gagner la confiance de votre client en utilisant votre ruban à mesurer ou votre système optique de mesure pour calculer la surface vous-même. Faites venir votre contremaître ou votre peintre le plus expérimenté lors de l'inspection des travaux de façon à ce qu'ils puissent vous aider à repérer les problèmes potentiels qui pourraient exiger une attention particulière ou des réparations, comme un mur endommagé ou une moulure à remplacer.

Une fois que vous avez pris toutes les mesures, vous pouvez les entrer dans un calculateur de coûts d'un projet de peinture afin de déterminer la quantité de peinture qu'il vous faudra acheter (notre calculateur suppose l'application de deux couches de peinture Benjamin Moore sur les murs, mais pas sur le plafond - cette surface devra être ajoutée le cas échéant). En plus de la peinture, n'oubliez pas de tenir compte des autres articles essentiels en utilisant la liste de vérification du matériel de peinture dans la boîte bleue.


Liste de vérification des coûts du matériel de peinture requis pour l’estimation d’un projet de peinture.

Liste de vérification du matériel de peinture :

  Peinture et apprêt

  Pinceaux et rouleaux

  Mastic de calfeutrage et plâtre à reboucher

  Grattoirs et papier abrasif

  Gants, lunettes de sécurité et masque

  Combinaison

  Toiles de peintre et plastique

  Ruban de peintre

  Bacs à peinture

Pensez à vos frais indirects

Les frais indirects représentent une part moins importante de votre budget - environ 10 % en moyenne pour les professionnels de l'industrie selon un sondage mené par l'organisme américain National Association of Home Builders et cité sur le site BuildingAdvisor.com. Malgré tout, ils comprennent bon nombre des coûts essentiels liés à vos activités, comme l'indique notre liste de vérification. C'est une catégorie que de nombreuses petites entreprises négligent dans l'estimation de leurs projets.

Le calcul des frais indirects est nécessairement un peu plus complexe, car ceux-ci ne proviennent pas d'un seul contrat. Vous devez plutôt essayer de les répartir équitablement entre tous les contrats que vous prévoyez d'obtenir au cours de l'année et qui doivent être comptabilisés si vous voulez réaliser un profit. Si vous débutez ou ne connaissez pas encore assez bien les dépenses annuelles de votre entreprise pour en faire la moyenne par rapport à tous vos contrats, un bon point de départ est 10 %.

Ne manquez pas d'inclure votre salaire dans le calcul

Vous devez également tenir compte de votre propre salaire en tant que propriétaire d'entreprise. Nombreuses sont les nouvelles petites entreprises qui font l'erreur de négliger de se verser un salaire équitable, s'attendant à toucher un pourcentage des bénéfices quelles prévoient faire dès qu'elles atteindront leur rythme de croisière. En plus d'alourdir votre fardeau financier, cette pratique vous fait croire à tort que votre entreprise peut éviter de payer ses factures en période de difficultés. Le profit, comme vous le verrez ci-dessous, a sa raison d'être.


Liste de vérification des frais indirects pour l’estimation d’un projet de peinture.

Liste de vérification des frais indirects :

  Loyer et services publics

  Équipement de bureau (y compris ordinateurs et logiciels)

  Personnel administratif

  Matériel de communication (téléphones, tablettes, etc.)

  Outils de marketing (site Web, brochures, panneaux, cartes, etc.)

  Véhicules et entretien

  Outils et équipements réutilisables

  Assurance commerciale

  Votre salaire en qualité de propriétaire

Le moment est venu d'élaborer votre devis estimatif

Vos calculs faits, vous avez maintenant un devis à proposer à votre client potentiel. Faites honneur aux efforts que vous y avez consacrés en misant sur une présentation tout aussi professionnelle :
  • Utilisez un formulaire orné de votre logo ou un papier à en-tête. Vous pouvez choisir un modèle de devis estimatif personnalisable ou un logiciel d'estimation.
  • Décrivez clairement la portée du projet, en énumérant tous les travaux que vous effectuerez - travaux de préparation, nettoyage et inspection par le client.
  • Fournissez à votre client votre estimation dans les plus brefs délais après votre visite du chantier et soyez prêt à répondre à ses questions.

La communication est la clé du succès

« La partie la plus importante d'une estimation consiste à s'assurer que les attentes du client et celles de l'entrepreneur sont les mêmes, affirme Diego Garnica chez CMG Painting. J'aime prendre le temps de passer soigneusement en revue le projet avec le client afin de m'assurer que les résultats auxquels il s'attend correspondent au prix que nous lui proposons et que nous ne devrons pas faire face à des modifications en cours de route. »

Attendez-vous à ce que votre client ait reçu une estimation inférieure à la vôtre, mais évitez de céder à la tentation de réduire votre tarif en dessous de ce que vous pouvez vous permettre rien que pour décrocher le contrat. Ayez confiance en votre valeur et dites à votre client que votre estimation représente un tarif équitable fondé sur les coûts réels qu'exige la réalisation d'un travail de haute qualité qui vous a valu les éloges d'autres clients. Autrement, vous pouvez faire appel à votre représentant Benjamin Moore qui vous fera part d'autres outils et conseils pour vous aider à réussir.
Modèle de devis estimatif personnalisable pour un projet de peinture.
AGRANDIR   AGRANDIR

Recueillez des données, tirez des leçons et optimisez vos résultats

Une fois que vous avez mené à bien le projet pour lequel vous avez été embauché, prenez le temps de faire un rapide bilan et d'analyser vos données. Dans l'ensemble, votre estimation des coûts s'est-elle avérée exacte ou certains aspects se sont-ils révélés trop élevés ou trop bas? Avez-vous fait des erreurs dont vous pouvez tirer profit dans vos prochains projets? Au début, vos estimations seront approximatives, mais avec le temps, plus vous recueillerez et utiliserez de données, plus vous serez à même de déterminer le coût réel de vos contrats - même la tenue d'un journal informel de chacun de vos projets, dans lequel vous détaillez vos gains et vos pertes, vous aidera à cerner les tendances, autant négatives que positives de façon à ce que vous puissiez être plus précis, plus efficace et, en fin de compte, plus rentable.

Vous cherchez plus de renseignements pour votre entreprise?

Obtenez les outils et les conseils dont vous avez besoin pour réussir comme propriétaire d’entreprise dans le secteur de la peinture.

VOIR LES CATÉGORIES



Suivez @BenMoorePro pour obtenir du contenu créé spécialement pour les professionnels.